KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
⋄ annyeong haseyo; i'm
Invité


Invité


MessageSujet: KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.   Mer 3 Oct - 15:59


lee kyung ho
Look at me now ! I know, you're blinded.

안녕하세요! mon nom à moi c'est lee kyung ho et je suis né le 22 mai 1990 à séoul, ce qui fait que j'ai vingt-deux ans. actuellement je suis étudiant en économie & commerce (mais moi je voulais faire littérature), eh oui ! d'ailleurs, mon porte-monnaie se porte plus ou moins bien puisque je suis richissime. sinon, j'ai un tyran père, une mère, je suis inventé et j'aimerai être wanker

si j'étais...
un péché:
la gourmandise.
un élément:
l'eau.
un objet:
un lingot d'or.
un animal:
une panthère.
une couleur:
le blanc.
une saison:
le printemps.
un sentiment:
la passion.
through my mind.
Aux yeux de tous, Kyungho apparaît comme un fils de riches à la vie parfaite et au futur tout tracé. Il y a là-dedans du vrai comme du faux. Qui a dit que sa vie était parfaite ? Sûrement pas Kyungho. Il déteste sa vie tout comme il déteste ses parents et comme l’argent n’a – pour lui – pas grand intérêt. Il y a en lui une ambition passionnée qui le consume, celle de pourrir la vie de ses parents et ainsi faire de sa vie ce qu’il a envie d’en faire (comme être prof d’histoire-géo, par exemple). Loin de montrer sa rancœur à ses géniteurs, il prend sur lui et use de courage ainsi qu’un peu de sournoiserie afin de mettre au point le plan face auxquels ils ne se relèveront jamais. Cela ne veut pas dire qu’il est quelqu’un de foncièrement méchant ou manipulateur non, il sait être tendre et attentif envers les gens qui le mérites – et autant dire qu’à ses yeux ça pourrait être n’importe qui. Une pointe de naïveté demeure en lui, il est loin de penser pouvoir être la cible de personnes à la recherche d’un distributeur d’argent plus que d’un petit ami. Pour lui, il est inconcevable que l’on agisse avec hypocrisie lorsqu’il s’efforce d’être le plus franc possible pour ne pas reproduire les erreurs de ses parents. Kyungho aime sourire, parce qu’on lui répète toujours que son sourire ferait tomber n’importe qui. Que lorsqu’il sourit, ses yeux pétillent et que c’est comme s’il étincelait. Alors même lorsqu’il est triste, il sourit. Un tantinet joueur, il aime séduire et être séduit et peu importe si l’aventure ne se termine pas au lit – quelques simples baisers suffisent à le satisfaire – ou si sa conquête est déjà bien loin lorsqu’il s’y réveille. Il boit, il fume et se trouve présent à pratiquement toutes les soirées organisées à l’université, parce qu’on l’y refuse rarement.
Au niveau de ses goûts, il a tendance à préférer la nourriture salée ou acide. Il est très fréquent de le voir croquer à pleine dents dans un citron sans grimacer, surtout après quelques verres d’alcool – de préférence la tequila. Sa passion première est l’histoire, mais il aime aussi dessiner et passer des heures à jouer à des mmorpg en ligne (généralement lorsqu’il ne trouve pas le sommeil). Obligé de pratiquer des sports pour l’image familiale, il se rend à la piscine municipale plusieurs fois par semaine ainsi qu’au club de golf. Mais où trouve-t-il le temps d’étudier me direz-vous ? Et bien c’est simple ; il le fait très rarement, être attentif en cours lui suffit à maintenir un niveau moyen. Il aime les filles comme les garçons, de préférence avec du caractère et peut-être à l’image un peu indécente. Peut-être parce que sa vie à cruellement besoin d’action ? Il garde un œil sur les activités des gangs et ressent parfois l’envie d’essayer d’en rejoindre un, sans préférence, juste pour le fun. A voir s’il ne va pas ajouter cela à son plan démoniaque…
open your eyes;;

« Rare félicité des temps, où il est permis de penser ce qu'on veut, et de dire ce qu'on pense ! »
Kyungho est le fils aîné du propriétaire d’une des banques les plus populaires de corée du sud et d’une actrice célèbre dans les années quatre-vingt – plus pour sa plastique que son talent, il faut le dire. La femme a dû mettre de côté sa carrière afin de pouvoir mettre au monde le successeur dont avait toujours rêvé son mari. Malheureusement, leur plan ne s’est pas déroulé exactement comme ils l’avaient espérer parce que dès qu’il fût capable de se déplacer sur deux jambes sans tomber, c’est plus vers les livres que les billets qu’il avait l’habitude de se diriger. Un présage que ce fils leur causerait beaucoup de soucis, d’après un ami psychologue. L’homme d’affaire déçu mais loin d’être découragé avait exigé de sa femme un second enfant – en espérant avoir un second fils sur lequel reposer tous ses espoirs, bien sûr. Mais l’ancienne actrice n’accepta jamais, ce qu’elle voulait elle, c’était retrouver sa forme d’antan et faire un comeback dans le show business ! C’est dans une ambiance tendue et un environnement monté de toute pièce pour le faire se tourner vers le domaine bancaire plutôt qu’artistique qu’a grandi Kyungho. Jeux éducatifs basés sur l’argent, des cours de mathématiques à n’en plus finir, critiques des littéraires et artistes. Monsieur Lee osait même les catégoriser d’arriérés, ce qui faisait bondir sa femme hors de ses gongs et éclater une énième dispute. La tendresse aurait pu lui être un sentiment totalement inconnu s’il n’avait pas eu une nourrice jusque ses onze ans pour pallier l’absence parentale de plus en plus considérable. Il s’agissait d’une femme aimante et douce, mais ce qu’il préférait par-dessus tout c’est lorsqu’elle lui lisait des livres en secret. Arrivé au collège, le jeune homme se découvrit une véritable passion pour l’histoire-géographie si bien qu’il disait à qui veut bien l’entendre qu’un jour il l’enseignerait ! Mais ce rêve ne lui était en aucun cas permis et lorsque son père en entendit parler, il entra dans une colère si profonde qu’il lui avait levé la main dessus. Oui. Une gifle si puissante qu’il en était tombé par terre et dont la douleur ne s’atténuât que plusieurs jours plus tard. L’excuse pour l’hématome ? Il s’était pris le bord de la table en marbre, pardi. Sa mère ne l’avait pas protégé et cela, il ne lui pardonna jamais. Parfois, au cours de son adolescence il lui arrivait de s’interroger sur la raison pour laquelle ses parents ne divorçaient pas… mais en poussant un peu plus l’interrogation, la réponse était évidente ; cela ne ferait pas bien dans l’apparence de famille parfaite et causerait du tort à leurs carrières. Lorsque Kyungho eut ses quinze ans, il était fatigué de jouer la comédie mais à la fois effrayé par son géniteur. Silence radio, il ne protestait pas et surtout se retenait d’écrire aux magazines people où et avec lequel de ses amants sa mère se trouvait entre telle et telle heure. C’est à dix-sept ans qu’il a eu sa première expérience amoureuse, un véritable désastre pour une raison lui étant totalement inconnue mais qu’il avait découvert au fil des suivantes. Lorsque sa petite amie ne plaisait pas à ses parents, ils faisaient tout pour la pousser à rompre. « Tu épouseras une fille de bonne famille, tant qu’à faire, d’un rival pour faire fusionner les entreprises après quelques années. » C’est ce que son père avait osé lui dire. Mais le mariage n’était pas l’une de ses ambitions et ne le serait probablement jamais. Il ne voyait pas l’intérêt de se marier, si le mariage c’était finir comme ses parents. De plus, à vingt-ans il se découvrit un léger penchant pour les garçons. Ouh. Il imaginait sans mal la crise qui éclaterait chez lui si ça s’apprenait (et cela serait mentir de dire qu’il n’avait pas été tenté de le faire quand même).
Sans grande surprise, Kyungho fût forcé de poursuivre des études d’économie et commerce qui l’intéressait très peu. Alors, il décidé de travailler juste le strict minimum qui satisferait son père et de profiter de la vie à côté. Alcool, sexe, et pourquoi pas drogue tant qu’à faire ? On l’avait trop longtemps privé de tout. Parfois, en regardant à travers l’énorme fenêtre de sa chambre au vingtième étage d’un immeuble, il lui arrive de déceler la présence de tel ou tel gang dans les rues – et il faut le dire face à autant d’action, il est tenté de les rejoindre.





C. ★

tout d'abord, je tiens à dire que je ne suis pas un monstre puisque je vis en france. sinon dans la vraie vie j'ai plus de vingt ans et, sur le forum, je jouerai suho parce qu’il est parfait. d'ailleurs, j'ai connu stfu par partenariat, et j'en suis très fier(e) ! je pense pouvoir me connecter environ trois jours par semaine. par rp, je dois faire environ 800 mots en moyenne, c'est pas mal, hein ? le mot magique est ok, by doo. et, pour finir, voici le mot de la fin :j’espère n’avoir fait aucune boulette ♥

aidez-nous pour le bottin des avatars :
Code:
❖ kim jun myeon (suho, exo-k)  » lee kyung ho.


Dernière édition par Lee Kyung Ho le Mer 3 Oct - 17:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
⋄ annyeong haseyo; i'm
Kwon Ji Na

avatar

☆ lovely pawns.
useful in this game of chess.ҩ

Ϟ pseudo : alysha

MessageSujet: Re: KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.   Mer 3 Oct - 16:05

Citation :
suho parce qu’il est parfait
*o* tu as tout a fait raison :03:

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⋄ annyeong haseyo; i'm
Invité


Invité


MessageSujet: Re: KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.   Mer 3 Oct - 17:39

Merci beaucoup :03:
Et je suis contente de voir une autre adepte de Suho, il a besoin de plus d'amour. :08:
Revenir en haut Aller en bas
⋄ annyeong haseyo; i'm
Kwon Ji Na

avatar

☆ lovely pawns.
useful in this game of chess.ҩ

Ϟ pseudo : alysha

MessageSujet: Re: KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.   Mer 3 Oct - 18:07

oh, ça c'est vrai ♥️ Perso, c'est mon préféré des EXO !
nous faudra un lien :03:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⋄ annyeong haseyo; i'm
Bang Silver

avatar

☆ kings and queens.
kitty bubbly admin.ҩ

Ϟ pseudo : juliyah.

MessageSujet: Re: KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.   Mer 3 Oct - 18:26

C... ça fait le/la mystérieux(euse). 8D
bienvenu btw ! bonne chance pour ta fiche toussa : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⋄ annyeong haseyo; i'm
Bang Dawn

avatar

☆ kings and queens.
lively admin.ҩ

Ϟ pseudo : doo.

MessageSujet: Re: KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.   Mer 3 Oct - 18:32

Mes félicitations !

Hier, tu étais tout petit comme ça et aujourd'hui tu es une grande personne. C'est fou comme les enfants grandissent vite et deviennent ingrats. Ta fiche est à présent validée ! Tu fais maintenant partie des wankers, tu t'y sentiras bien et tu t'y feras pas mal d'amis, je te le promets. Commence d'abord par te créer une fiche de lien pour te construire un réseau d'amis. N'oublies pas d'aller faire une demande de logement, de multimédia et si tu es étudiant, c'est ici que l'on s'occupera de toi, mais après c'est juste un conseil, à présent tu es grand. Enfin bon, amuse-toi ici, mon cher petit, le flood et la chatbox sont à ta disposition. Tu as beau avoir grandi, j'ai l'impression que tu auras toujours besoin de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

KYUNG HO ※ I'M SPARKLING.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kyung Hei ; as bright as I can shine
» Lee Tae Kyung feat Lee Min Ho
» Kwon Kyung Hei feat. Baek Ho (nu'est)
» You lost something ft Kim Jin Kyung
» kim jin kyung (@j_kyung)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: i want nobody but you, you. :: archives time. :: autres.-