I’m not even on drugs… I’m just weird.


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 I’m not even on drugs… I’m just weird.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
⋄ annyeong haseyo; i'm
Im Danika

avatar

☆ kings and queens.
lively admin.ҩ

Ϟ pseudo : doo.

MessageSujet: I’m not even on drugs… I’m just weird.   Dim 30 Sep - 18:50


im sara danika.
look at me now !

안녕하세요! mon nom à moi c'est im sara danika et je suis né(e) le trente octobre 1988 à varsovie, ce qui fait que j'ai vingt-quatre ans. actuellement je suis étudiante en quatrième année de droit et social, eh oui ! d'ailleurs, mon porte monnaie se porte plus ou moins bien puisque je suis assez riche. sinon, j'ai un père, je suis géniale et totalement unique et j'aimerai être wanker.

si j'étais...
un péché:
la gourmandise.
un élément:
l'air.
un objet:
un ordinateur.
un animal:
le paresseux.
une couleur:
orange.
une saison:
l'hiver.
un sentiment:
la ferveur.
through my mind.
danika ? aah. vous voulez dire la tordue qui se balade avec un poussin sur l'épaule ? c'est à peu près le genre de phrases que vous aurez en guise de réponse. sous ses airs de petite fille naïve, douce et fragile se cache, en vérité, une tornade. ok, soyons clair, elle n'est pas du genre à faire du mal aux gens, ok elle est aussi un peu trop naïve et avouons aussi qu'elle est mignonne à souhait. mais. oui, il y a bel et bien un mais. croyez-vous réellement que c'est parce qu'elle est d'une crédulité telle qu'elle mériterait une page dédiée à elle seule dans le livre des records que cela fait d'elle une fille pour le moins anodine ? si vous le pensez, je vous prie de changer bien rapidement vos conclusions parce que, de toute évidence, elles se sont vues un peu trop hâtive. on peut catégoriser danika de tout ce que vous voulez mais ce qui ressort en général le plus souvent c'est son imprévisibilité. rajoutons aussi son énergie qu'elle puise on ne sait où, tant qu'à faire. à la voir, on se demanderait sérieusement si son corps n'a pas grandi un peu trop prématurément contrairement à sa psychologie. elle se plaît à sortir des phrases sorties d'on ne sait où à la pelle et le pire dans tout ceci, c'est que cette nana est contagieuse. passez une journée en sa compagnie et vous vous retrouverez en train de débattre le plus sérieusement du monde sur le pourquoi les nuages ressemblent à de gros chamallow. son crédo ? profitez de l'instant présent comme si c'était le dernier et elle suit sa devise à la lettre. c'est toujours affublé d'un sourire sur les lèvres que danika sort de chez elle, enfin.. quand elle décide de quitter son ordinateur pour aller explorer le monde extérieur -et accessoirement constater que les graphismes sont bien plus impressionnant que sur écran. et il y a de forte chance que vous la croisiez en compagnie d'un petit poussin qui trottine sur son épaule. cette boule de poil jaune n'est autre que son plus fidèle compagnon, qu'elle nomme baby. son petit trésor qui a réussi à se faire une place importante dans sa vie, pour le plus grand dan de son colocataire, luka, qui se retrouve largement mis de côté et, en plus, doit supporter la voix de bébé que danika prend lorsqu'elle parle à baby. il ne serait-même pas étonnant que monsieur ait maintes fois penser à faire rôtir ce volatile jaune. mais revenons au vif du sujet ! danika est aussi une véritable pile électrique. elle est toujours en mouvement, toujours en train de courir, sauter ou hurler à tout bout de champ, et c'est qui qui en fait les frais ? oui oui, luka. on se demande d'ailleurs ce qu'il fout encore chez elle. ne serait-il pas un peu maso, le petit ? ♥. et on terminera avec le fait que danika est : une emmerdeuse, dynamique, naïve, loyale, ultra-sociale, enfantine, déjantée, analytique, imprévisible, imprudente.
open your eyes;;
i wonder what i did in the past to get reincarnated as me.
c'est en pologne que danika a vu le jour mais n'y a pas vécu bien longtemps pour qu'elle puisse s'imprégner du pays ou simplement pouvoir le parler fréquemment. ses parents ne sont même pas d'origine slave ou quoique se soit d'autre. une pure coréenne qui a fait ses premiers pas dans un pays si loin de ses racines. ses parents s'étaient installés à varsovie durant une année alors que son père devait s'y rendre pour un voyage d'affaire. et parce que le pays les a tellement marqué, ils ont décidé de donner à leur fille un prénom en mémoire de ce lieu. son père avait aussi pour but de relever davantage le fait qu'elle ne soit pas née en corée du sud mais bien dans un pays occidentale, pour la rendre un peu plus unique qu'elle ne l'est -et le sera, surtout. à son retour en corée, danika a quasiment tout oublié de ce qu'elle avait vécu en pologne, se concentrant sur les jours présents plutôt que sur quelque chose qu'elle n'est pas certaine de revoir un jour.

danika était destinée à devenir l'héritière de l'entreprise familiale et, au début, c'était son rêve premier. mais au fil du temps, elle a su se découvrir davantage et a trouver la voie qui lui convenait le mieux. devenir psychologue. la polonaise était convaincue que c'était ce qui lui convenait le mieux et, même si l'idée de devoir abandonner son père dans un projet qui ne faisait rêver que lui, elle ne voulait pas faire défaut à ce qu'elle est. c'était sa vie qui était en jeu, et si elle n'était pas heureuse alors à quoi cela sert-il de vivre ? son père eut un peu de mal à avaler la pilule mais avec le temps, tout s'oublie. de toute façon, ce n'était pas comme s'il ne trouverait jamais une personne en guise de tremplin. il avait investi tellement de temps et d'argent dans son entreprise que sa renommée était méritée. combien de personne rêverait de travailler pour im jae hyeon ? c'était impossible à compter. son père s'en remettrait, oui, et puis l'avenir de sa fille lui était davantage précieux. danika passa son temps à étudier tous les bouquins qu'elle pouvait trouver sur la psychologie afin de ne pas prendre de retard par rapport aux autres, et s'inscrivit ensuite à la fac. à la suite de ceci, elle décida, contre toute attente, de quitter le foyer familial pour vivre sa vie de manière indépendante et s'installa dans un appartement de seoul avec son petit-ami de l'époque; kang luka. ses parents se sont, d'ailleurs, longuement demandés ce qu'elle pouvait bien lui trouver et, encore mieux, ce qu'elle fichait avec lui. ils n'étaient tout simplement pas compatible; lui était un emmerdeur de première, un petit con qui se prétend être drôle, alors que danika est.... danika. leur histoire ne dura, d'ailleurs, pas bien longtemps et même si la logique aurait voulu que l'un d'eux quitte le logement pour aller vivre autre part, eux ont décidé de continuer, malgré tout, la colocation, la solitude n'étant pas leur point fort. et pour le coup, ils ont plutôt bien trouver le moyen de lutter contre ce sentiment d'isolement. en vue de leur caractère respectif, il n'était pas étonnant que ces deux-là se tapent souvent dessus, pour le plus grand dan de leurs voisins qui participent sans même le vouloir à leurs incessantes disputes. la vie de danika aurait pu en rester à ce chaos permanent mais elle croisa un jour la route de bang joshua, un jeune homme pour qui elle eut tout de suite le béguin. ok, c'était assez puéril de sa part de craquer pour un parfait inconnu mais le cœur a ses raisons que la raison ignore, comme dirait un dicton. joshua réussit d'ailleurs à s’immiscer davantage dans la vie de danika, sans pour autant franchir le stade d'une amitié des plus platoniques.. si on oublie les avances que monsieur lui fait. ce qu'elle ne sait malheureusement pas, c'est que s'il a décidé de s'incruster dans sa vie, c'est qu'il y avait une raison derrière tout ceci. et une raison pour le moins peu négligeable puisqu'il n'est nul autre qu'un membre des très réputés crips -chose que dani ignore- et qui, en plus, a pour ambition de tuer son père. im jae hyeon est sans doute un homme plein d'honneur et respectueux devant sa famille -ce qui fait de lui un modèle pour dani- mais chaque homme a une face cachée, une face plus ou moins noire, et son père en a une belle. si pour sa famille, il doit son succès à son travail acharné, en vérité il n'a le droit à aucun mérite. jae hyeon a usé et abuse encore de ses pouvoirs pour escroquer des gens et faire pression sur d'autres puissants hommes d'affaires afin de hisser son entreprise numéro une de corée du sud. son prochain objectif ? dominer le marché international. et pour ce faire, il s'est un peu trop frotté à johnny black, connaissant parfaitement la place que celui-ci occupe en amérique du nord, chose qui ne plu pas trop au chef des crips.ce dernier prépare une vengeance u goût atrocement amer pour im jae hyeon et c'est sans doute danika qui en payera le prix.





doo ★

tout d'abord, je tiens à dire que je ne suis pas un monstre puisque je vis en france. sinon dans la vrai vie j'ai vingt-et-un ans et, sur le forum, je jouerai sandara park. d'ailleurs, j'ai connu stfu par moi-même, pardi, et j'en suis très fier(e) ! je pense pouvoir me connecter environ 7/7j par semaine. par rp, je dois faire environ 1700 mots en moyenne, c'est pas mal, hein ? le mot magique est auto-validation, mon gars et, pour finir, voici le mot de la fin :i love you.♥


Dernière édition par Im Danika le Mer 3 Oct - 0:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⋄ annyeong haseyo; i'm
Im Danika

avatar

☆ kings and queens.
lively admin.ҩ

Ϟ pseudo : doo.

MessageSujet: Re: I’m not even on drugs… I’m just weird.   Dim 30 Sep - 19:11

Mes félicitations !

Hier, tu étais tout petit comme ça et aujourd'hui tu es une grande personne. C'est fou comme les enfants grandissent vite et deviennent ingrats. Ta fiche est à présent validée ! Tu fais maintenant partie des wankers, tu t'y sentiras bien et tu t'y feras pas mal d'amis, je te le promets. Commence d'abord par te créer une fiche de lien pour te construire un réseau d'amis. N'oublies pas d'aller faire une demande de logement, de multimédia et si tu es étudiant, c'est ici que l'on s'occupera de toi, mais après c'est juste un conseil, à présent tu es grand. Enfin bon, amuse-toi ici, mon cher petit, le flood et la chatbox sont à ta disposition. Tu as beau avoir grandi, j'ai l'impression que tu auras toujours besoin de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I’m not even on drugs… I’m just weird.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nasty&penny ϟ “the girls are so weird!”
» Weird Pension
» The Weird Sisters
» The weird rescuer [CHARLINE F DELACROIX] [Flashback]
» WEIRD TALES-THE UNIQUE MAGAZINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: before history, administration's things. :: identity card. :: welcome to seoul. :: wanker.-