i'm an unicorn.


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 i'm an unicorn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
⋄ annyeong haseyo; i'm
Bang Dawn

avatar

☆ kings and queens.
lively admin.ҩ

Ϟ pseudo : doo.

MessageSujet: i'm an unicorn.   Mer 5 Sep - 22:44


bang marty dawn.
look at me now !

안녕하세요! mon nom à moi c'est bang marty dawn et je suis né(e) le trois mai 90 à seattle, ce qui fait que j'ai vingt-et-un ans. actuellement je suis une glandeuse, eh oui ! d'ailleurs, mon porte monnaie se porte plus ou moins bien puisque je suis au crochet de mes parents, donc assez modeste. sinon, j'ai un père, une mère, une grande sœur qui me renie et un grand frère décédé, je suis totalement unique et j'aimerai être wanker

si j'étais...
un péché:
la paresse.
un élément:
l'air.
un objet:
une balançoire.
un animal:
un chat.
une couleur:
le jaune.
une saison:
l'été.
un sentiment:
captivée.
through my mind.
je vais te dire les choses telles qu'elles sont : j'aime pas du tout parler de moi. bon.. si un peu.. ok ! ça va, j'avoue ! avoir l'attention de tous, qu'on s'intéresse à ce que je pourrais dire n'est peut-être pas mon objectif premier mais j'admets aimer ça. qui ne l'apprécierait pas de toute façon ? mais là n'est pas la question, si tu me demandes de me présenter c'est bien que t'as envie de savoir ce qui se trame dans ma petite caboche et non faire des analyses psychiatrique sur divers cobayes. écoute moi bien, t'es prêt ? je ne suis pas le genre de personne que tu pourrais penser. ça sent la phrase bateau. ouais mais non. je suis sérieuse. quelle bouille ! tu es trop mignonne, dawn ! ta gueule, pour voir ? je vais être clair avec toi: méfies-toi de la belle rose. parce que oui, elle a beau être atrocement belle, être la reine de toutes les fleurs.. elle est aussi celle qui contient le plus d'épines et crois-moi que ça fait mal quand on s'y frotte d'un peu trop près. hm. oui. je pourrais facilement me comparer à cette fleur: unique, magnifique et qui doit sans doute attirer la jalousie d'un bon nombre d'autres.. spécimens. mais je cache aussi bien mon jeu. rien de démoniaque, je te rassure.. enfin. ça dépend comment tu prends les choses. si je te fais un sale coup, viens pas pleurer. bon.. j'avoue qu'en général je préfère enfoncer les autres plutôt que de me mettre moi-même dans la merde, autant dire que c'est plus pratique, hein ! tant qu'on peut, on évite les problèmes un maximum et je suis du genre à m'en attirer des tonnes. alors quand je peux utiliser le premier pigeon qui passe par-là.. je ne me priverai pour rien au monde. et puis ça fait ma journée aussi. autant faire d'une pierre deux coups. j'admets aussi que j'ai un malin plaisir à marcher sur les autres, mais ça c'est ma petite distraction personnelle. maligne, risible, espiègle et atrocement têtue. quel beau cocktail que voilà.

m'enfin, je trouve ça d'autant plus étrange quand on me sort qu'on m'aime bien. les gens, vous êtes maso ou bien ? non pas que ça me dérange mais. je ne comprendrais jamais ceux qui me sortent ça après que je leur ai fait un sale coup. à croire que vous en redemandez. enfin, chacun ses kiffes hein. tant qu'on me fait pas chier, qu'on me laisse faire ma vie, ça me va. et autant dire que je suis assez indépendante et individualiste, alors pour ce qui est des reproches ou tout genre de critique concernant ma manière de vivre, vous pouvez les garder pour vous, merci. vous économiserez votre salive et vous éviterez en même temps de me faire perdre mon temps.. oh. quoique ? c'est plutôt le votre, en fait, qui se retrouve inutilement gaspillé puisque de toute façon, je ne vous écouterai pas. j'avoue n'écoutais que ce qui m'intéresse et généralement ce sont toujours mes propres conseils que je suis à la lettre ou ce que pourrait me souffler mon déluré de cerveau. il m'arrive d'ailleurs de sortir parfois des phrases random que je préfère qualifier de questions existentielles. m'enfin, ça. c'est un autre débat.
open your eyes;;
i’m stronger than a broad level highway.
si on pouvait éviter de parler de ma vie ça m'arrangerait. quoi ? vous voulez pas ? j'men fous, sérieux. et si vous avez un problème avec ça, vous avez qu'à aller voir ma grande sœur, silver, peut-être qu'elle sera un peu plus généreuse et voudra bien vous parler de ce passé que l'on a en commun. mais.. honnêtement. j'en doute. entre elle et moi, je suis sans doute la plus aimable des deux, c'est pas pour me vanter mais ma sœur a toujours été très particulière, associable.. elle était toujours dans son coin, vous voyez un peu le genre ? enfin, je dis ça mais il fut un temps où elle était totalement l'opposé. je l'ai longtemps pris pour un modèle d'ailleurs. puis il y a eu ci et ça et tout a changé. maintenant ? eh bien. elle est toujours une grande sœur pour moi mais de son côté ce n'est plus trop ça. disons que... je suis un microbe qui rode un peu trop autour de sa vie. m'enfin, je ne m'en plains pas plus que ça. je vis bien à seoul, j'ai mes amis, un appart', un job... haha. vous y avez cru, sérieusement ? genre. moi, je travaille. la blague quoi. je préfère rester assise sur le canapé à mater des programmes à la télé plutôt que de me passer mon temps avec des gens qui me prendront sans doute la tête. et puis, honnêtement, j'ai jamais aimé ça, le boulot. alors autant refiler une place à quelqu'un qui est plus désireux que moi à se salir les mains, hm ? enfin, tout comme silver, j'ai eu une période où j'étais totalement différente de ce que je suis maintenant. j'étais une très bonne élève, je ramenais sans arrêt de très bonnes notes d'ailleurs -ris pas, j'te dis la vérité là. très sage, calme, toujours dans mon coin... hm. assez timide d'ailleurs, que ça en devenait irritant. alors que ma sœur, elle, tout le monde l'aimait, elle avait des tas d'amis, elle faisait souvent la fête.. d'ailleurs, tout le monde l'écoutait aussi. à croire qu'elle les ensorcelait avec le son de sa voix, j'sais pas... à cette époque, je l'admirais. quand on me demandait ce que je voulais être plus tard, je répondais toujours « être comme ma sœur ! » et quand on me répondait que ceci n'était pas un métier, je pleurais.

oh. je ne vous ai pas parlé du plus important. mon grand frère. lui aussi était mon modèle, en un sens. j'étais toujours fourrée dans ses pattes, il m'emmenait souvent avec lui d'ailleurs, pour le grand dan de nos parents. mais personnellement, ça ne me dérangeait pas, j'étais avec lui. j'étais tout simplement heureuse.. il partait souvent seul, d'ailleurs, pour faire ses petits boulots comme il disait. je n'ai jamais cherché à savoir ce qu'il entendait par là, quel genre de job c'était et de toute façon, personne ne m'aurait dit quoique se soit. j'étais trop jeune à l'époque pour comprendre, selon mes parents, et puis de toute façon il revenait toujours à la maison... sauf à partir d'un jour où il décida de nous abandonner pour aller vivre avec sa copine, heaven. « maintenant que ton frère a décidé de nous abandonner en quittant la maison, il faudra que tu te fasses à l'idée et que tu te dises que tu n'as pas de frère. tu n'en as jamais eu, c'est clair ? » mais c'était toujours mon frère pour moi.. depuis cet instant, la vie à la maison n'était plus la même.. et à la suite, j'ai appris que quelque chose d'irréparable s'était produit, ce n'est ni une erreur de notre part ni un évènement soudain. enfin. si. mais ça avait affecté notre système nerveux à moi et silver. vous êtes toutes les deux atteintes d'une tumeur maligne cérébrale. boum. le monde s'était soudainement arrêté, me laissant avec un goût amer dans la bouche, le cœur s'emballant et frappant violemment dans ma poitrine à tel point qu'il en venait même à résonner dans ma boîte crânienne. moi qui avait l'habitude de prôner mon indépendance, voilà que je me retrouvais lié avec un tas de comprimés dont je ne connaissais même pas le nom des 3/4 des boîtes. ces merdes étaient mon seul moyen de vivre, mais au fond, c'était comme si je venais déjà de décéder ce jour-là. il n'y avait qu'une seule chose qui me donnait encore envie de vivre à cette époque, c'était l'espoir de revoir un jour mon frère franchir le seuil de la porte. entendre sa voix au téléphone m'aurait même suffit et malgré que les jours défilèrent sans arrêt, je continuais de me dire que demain serait différent.. et un soir, il y a eu cette conversation: « ton frère est mort. » et tout s'écroula de nouveau. j'avais dix-sept ans quand ces deux évènements m'étaient tombés sur la tête sans crier gare. dix-sept ans.. et je devais déjà encaisser des emmerdes, les gérer et aussi tenter de les oublier pour profiter de ma jeunesse. j'arrivais plus, j'étouffais.. mon seul appui résidait en la présence de ma sœur mais elle, elle décida de quitter le pays. sans même se retourner. et voilà que bang marty dawn se retrouva seule.

quatre ans passa et que suis-je devenue ? une grosse branleuse de première. je me fichais de tout, je n'écoutais plus personne. l'absence de mon frère et de ma sœur était trop prononcée pour que je vienne à passer outre cela. et puis il y avait les nombreuses visites médicales pour observer l'évolution de ma maladie. j'en pouvais plus. je craquais. il fallait absolument que je découvre la vérité, pourquoi ils sont partis en me laissant toute seule. et surtout mon frère, lui qui m'avait promis de ne jamais m'abandonner. je ne sens même plus sa présence, plus rien. alors je partis à seoul à l'âge de dix-neuf ans sans savoir parler le coréen ni rien. j'ai appris sur le tas d'ailleurs. au début c'était catastrophique mais j'ai su gérer la situation.. à tel point que cela m'avait amené vers mon frère. j'avais retrouvé mon frère. c'était stupide de croire ça, hein ? il était mort, mais j'y croyais tellement.. je n'ai jamais cessé de croire que tout ce que mes parents me disaient étaient vrais. dylan. j'en étais certaine ! mais lui n'avait pas l'air de se rappeler de moi. il était peut-être devenu amnésique.. c'était ce que je me disais, alors je tentais par tout les moyens de lui rafraîchir la mémoire.. et ça a fini par payer. mais... oui. il y a toujours un mais qui traîne. ce dylan n'était pas celui que je pensais. et ceci, je l'ai su il y a peu, mais en passant tant de temps avec lui, j'ai fini par m'enfermer dans une bulle que je trouve bien trop agréable à mon goût, un cocon qui n'encercle que lui et moi.. et j'ai fini par comprendre que l'espoir que j'avais mis en dylan n'était rien d'autre qu'un tissu d'illusion. cette dur réalité m'ouvrit finalement les yeux: mon frère est bel et bien mort et je dois à présent faire son deuil.. mais dylan est là pour moi, alors ça ira.. son amour m'aidera à cicatriser.





doo ★

tout d'abord, je tiens à dire que je ne suis pas un monstre puisque je vis en france. sinon dans la vrai vie j'ai vingt et un ans et, sur le forum, je jouerai hyoseong. d'ailleurs, j'ai connu stfu par moi-même, mon grand, et j'en suis très fier(e) ! je pense pouvoir me connecter environ tout le temps pour mon bébé.♥ par semaine. par rp, je dois faire environ 1700 mots en moyenne, c'est pas mal, hein ? le mot magique est autovalidation, mon gars ! et, pour finir, voici le mot de la fin :i'm th boss here.


Dernière édition par Bang Dawn le Jeu 4 Oct - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⋄ annyeong haseyo; i'm
Bang Dawn

avatar

☆ kings and queens.
lively admin.ҩ

Ϟ pseudo : doo.

MessageSujet: Re: i'm an unicorn.   Jeu 6 Sep - 18:50

Mes félicitations !

Hier, tu étais tout petit comme ça et aujourd'hui tu es une grande personne. C'est fou comme les enfants grandissent vite et deviennent ingrats. Ta fiche est à présent validée ! Tu fais maintenant partie des eagers, tu t'y sentiras bien et tu t'y feras pas mal d'amis, je te le promets. Commence d'abord par te créer une fiche de lien pour te construire un réseau d'amis. N'oublies pas d'aller faire une demande de logement, de multimédia et si tu es étudiant, c'est ici que l'on s'occupera de toi, mais après c'est juste un conseil, à présent tu es grand. Enfin bon, amuse-toi ici, mon cher petit, le flood et la chatbox sont à ta disposition. Tu as beau avoir grandi, j'ai l'impression que tu auras toujours besoin de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

i'm an unicorn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poussons la chansonnette (Jeu ;; D/G)
» Be my unicorn [PV Baël]
» I'm a unicorn, i don't date with human. ♦ Esmé
» ❝ mom unicorn is judging you. ❞ ⧨ SVENOLAN.
» [Unicorn IvE] Shugenja bow tech (avec variantes) HELP NEEDED

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: before history, administration's things. :: identity card. :: welcome to seoul. :: eager.-