Danette • Si tu deviens un Ange grâce au RedBull Bah moi je te fais Tomber grâce à Axe ! [70%]


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Danette • Si tu deviens un Ange grâce au RedBull Bah moi je te fais Tomber grâce à Axe ! [70%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
⋄ annyeong haseyo; i'm
Yun Dae Sun

avatar

☆ lovely pawns.
useful in this game of chess.ҩ

Ϟ pseudo : Pikachuu

MessageSujet: Danette • Si tu deviens un Ange grâce au RedBull Bah moi je te fais Tomber grâce à Axe ! [70%]   Ven 2 Nov - 14:37


Yun Dae Sun.
look at me now !

안녕하세요! mon nom à moi c'est Yun Dae Sun et je suis né le 17/04/1991 à Busan, ce qui fait que j'ai 21 years old. actuellement je suis , eh oui ! d'ailleurs, mon porte monnaie se porte plus ou moins bien puisque je suis pauvre. sinon, j'ai une mère, un père et une petite soeur "disparue", je suis inventé et j'aimerai être en faaiit je n'ai pas trouvé les descriptions des groupes TuT "pastaperplease"

si j'étais...
un péché:
Colère
un élément:
Air
un objet:
Micro
un animal:
Tigre
une couleur:
Vert Foncé
une saison:
Printemps
un sentiment:
Témérité
through my mind.
rédiges ici tout ce qu'il faut savoir concernant le caractère, goût, passion etc.. de ton personnage en autant de lignes que tu le voudras. laisses seulement cours à ton imagination. bonne chance !
open your eyes;;
une citation qui résume ton personnage ici.

« Wouaah c'est trop beau toutes ces étoiles ! » La petite fille, âgée d'à peine neuf ans à cette époque, était restée bouche bée face au magnifique spectacle qui s'offrait à elle. En effet c'était la toute première fois qu'elle avait la chance d'admirer le ciel étoilé, et apparemment ça avait l'air de pas mal lui plaire. Heureusement d'ailleurs vu les risques que tu prenais pour elle. M'enfin bon, elle t'avait presque supplié de l'emmener avec toi, dans cet endroit qui au fil du temps était devenu ton repère secret. Cette colline un peu à l'écart de l'agitation de la ville et qui surplombait fièrement cette dernière, tu l'avais trouvé par hasard lors d'une de tes nombreuses « fugues ». Tu t'en souviens comme si c'était hier, tes parents t'avaient encore une fois pris la tête au sujet de tes notes et de ton énorme manque de travail en cours. Tss. Comme si ça les intéressait que tu réussisses ou pas ta scolarité. Non, eux tout ce qu'ils voulaient c'était que tu deviennes le gamin parfait à qui on ne reproche jamais rien et qui est toujours nickel sous tout rapport. Ils auraient adoré que tu sois comme ça histoire de se vanter auprès de leurs voisins pétés de tune. Ouais ils auraient bien aimé. Sauf que toi, t'as jamais été dans le sens du vent. T'as jamais voulu te plier à des règles stupides parce que t'étais beaucoup trop attaché à ton semblant de liberté. Pour cette simple raison, tu avais finis par passer pratiquement tout ton temps ici, sur cette colline. Évidemment tu ne voyais pas beaucoup ta famille et surtout ta petite sœur de trois ans ta cadette, Ae Cha. Elle, c'était un peu ce qui comptait le plus dans ta vie. La prunelle de tes yeux, celle à qui personne n'avait le droit de faire quoique ce soit. Tu jouais à fond le rôle du grand frère protecteur, ou plutôt tu l'étais tout simplement. Au moins de ce côté-là tes vieux ne pourraient rien te reprocher, pas vrai ? Bah laisse-moi te dire que tu te foutais bien le doigt dans l’œil ! La preuve en image.

« DAAAAEEEEEEEEEE SUUUUUUN !!!!!!! OU AS-TU EMBARQUÉ TA PAUVRE PETITE SOEUR ?!!!! » Ça c'était l'horrible voix de ton paternel adoré. Mais si tu sais bien, celui qui ne te calculait que pour te faire la leçon ou pour te casser les MnM's. Voilà que cet abruti se mettait presque à courir tel un buffle vers toi et ta petite sœur. Sœur qui t'avais prit la main et l'avait serré le plus fort possible en signe de soutient, car elle savait très bien ce qui allait se passer maintenant. Trois, deux, un eeeeet..... Bingo ! Toujours aussi prévisible celui-là. Tu t'en doutes sûrement, mais au cas où t'aurais des trous de mémoire cet enfoiré venait de t'envoyer une giga-tarte en pleine tête. Je te dis pas à quel point la grosse trace rouge qui se dessinait peu à peu sur ta joue s'accordait parfaitement avec ton teint blafard. Pour ta part tu étais resté de marbre, la tête de côté fixant le sol. Enfin quand je dis de marbre, je parle bien évidemment de ton visage. Ouais parce que je sais pas toi mais moi j'ai très bien vu ton poing qui se serrait comme si tu voulais trucider quelqu'un. Pfff, comme si t'en avais eu l'occasion. L'autre buffle de son côté ne te décrocha même pas un petit mot. Il aurait quand même pu, en plus de te décrocher la mâchoire. Mais non, il préféra se taire et la seule chose qu'il fit c'est de prendre Ae Cha par la main et de l'emmener avec lui. Il ne se soucia pas un seul instant de toi. Il ne s'inquiéta pas non plus lorsqu'il s’aperçut que tu ne le suivais pas. Rien de nouveau n'est-ce pas ? Non rien. Ça ne changeait pas de d'habitude de toute manière, ce n'était qu'un « exemple » de ton quotidien.


« Non... Non j'y crois pas. C'est pas vrai... pas possible... » Hummm comment on pourrait t'expliquer ça un peu plus clairement. Ta sœur Ae Cha a choppé un vol direct pour un pays trèèèès lointain situé au dessus de ta tête tout là-haut. Bon, je pense que t'as capté que vous pourrez plus trop vous voir... Comment ça je suis méchant ? Mais pas du tout, j'exprime ma façon de penser ! QUOI ?! Le petit légume vert derrière son écran préfère que ma pensée ferme sa bouche et que je lui raconte plutôt ce qu'il se passe ? Bon okay, mais viens pas te plaindre si tu finis par chialer toi aussi. Commençons par le commencement. C'était en hiver, ça je pense que toi, mister Dae, tu t'en souviens. Ta chère et tendre petite sœur venait de finir les cours, elle s'apprêtait à rentrer tranquillement comme à son habitude. Et comme d'habitude tu l'attendais sagement, deux pâté de maison plus loin de la votre. Pour ne pas changer tu avais une fois de plus sécher quelques heures de cours qui ne t'intéressais absolument pas pour déambuler un peu partout dans les rues. Tu n'étais plus un gamin maintenant, après tout tu avais déjà dix-sept ans. Tes parents n'y trouvaient rien à redire, de toute façon ça faisait bien longtemps qu'ils avaient arrêtés de vouloir te changer. A présent il préférait t'ignorer et t'éviter le plus possible pour ne pas créer de tensions inutiles. Bref. Tu l'attendais donc patiemment, adossé à l'un des seuls arbres qui étaient dans la rue. T'avais souri en te faisant une petite réflexion. « Presque aussi seul que moi hein ? T'inquiètes vieux, t'as pas besoin d'eux. » … Oui. Tu causais bien à un arbre. Un être vivant d'accord mais qui n'allait sûrement pas te répondre. Jetant de rapides coup d'oeil à ton portable, tu finis par remarquer que Chacha avait un bon quart d'heure de retard. Ce n'était pas son genre du tout, elle qui était toujours si studieuse et ponctuelle. L'instinct protecteur naturel du grand-frère fit donc son entrée. Tu fonça droit devant toi en ayant en tête que tu devais absolument la retrouver, elle la personne qui t'étais le plus cher. Sauf que ça faisait un bon moment que t'avais pas mis les pieds dans son école, alors forcément au bout du compte tu t'étais juste perdu. Après presque une demi-heure de recherche tu décidais de rentrer chez toi. Peut-être qu'elle était rentrée sans penser que tu l'attendais. C'était c'que t'espérais en tout cas.

Tu poussa la porte d'entrée et quelle ne fut pas ta surprise en découvrant ta mère au sol, l'air effondrée avec le téléphone à la main. Elle pleurait. Tu chercha du regard ton ennemi numéro un alias. Le buffle alias. ton paternel. Lui avait la tête dans les mains et le regard complètement vide. Mais what the fuck ? Ta mother finit par remarquer ta présence ainsi que ton père d'ailleurs. En t'avançant vers eux tu redoutais le pire, tu redoutais d'entendre que... « Ae Cha, il est arrivé quelque chose à Ae... elle... » Elle ne parvint pas à finir sa phrase et à la place de mots, ce fut de lourds sanglots qui sortirent. Ton visage se figea en entendant le nom de ta petite sœur. Cette fois t'en étais sûr, il lui était arrivé quelque chose. L'autre buffle reprit la relève côté explications. « Un chauffard l'a renversé, les urgences viennent d'appeler pour nous dire que... elle ne s'en ai pas sortit. » Tu essaya de dire un truc, de sortir au moins quelques bouts de phrases. Rien de sortit. Et ouais à ton tour de chopper le syndrome du mutisme ! … Erm, je reprend. Ce fut un choc pour toi, évidemment. Un choc tellement fort que tu t'étais dirigé en courant dans ta chambre. Chambre que tu n'avais plus visité depuis un moment car tu dormais chez un ami. Claquant la porte derrière toi, tu te laissa ensuite glissé contre la porte. T'y croyais pas. Tu pouvais pas y croire. C'était comme si tout s'était écroulé d'un seul coup. Comme si t'avais plus aucun point d'attache. Comme si on t'avait arraché une partie de toi. Durant plusieurs heures tu resta dans ta chambre avant de t'éclipser en plein milieu de la nuit. A partir de ce jour tout bascula. Ta vie entière changea du tout au tout et c'est ainsi que tu commença à sombrer, doucement...[/spoiler]


Plus le temps passait et plus tu faisais mine que tout allait bien pour toi. Que tu avais surmonté l'épreuve de la disparition de ta sœur. Que tout ça était derrière toi maintenant. Sauf que ce n'était pas du tout le cas. Tu pensais sans arrêt à elle, quoique que tu fasses, où que t'ailles. Pourtant il y avait bien quelque chose qui était pire que ça. Cela faisait presque un an, jour pour jour que Ae Cha n'était plus de ce monde et malgré tout, tu n'arrivais pas à te faire à l'idée qu'elle était morte. Pour toi, elle s'était enfuie car elle en avait marre qu'on lui dise quoi faire. Marre de toutes ces obligations qu'elle avait tout ça à cause de « l'honneur familial » Toi t'en étais sûr et certain. T'étais convaincu que tu finirais par la retrouver à un moment ou à un autre. D'ailleurs c'était ce que tu rêvais de faire, de partir à sa recherche. Malheureusement à cette époque-là, tu avais d'autres problèmes à gérer et ils étaient bien plus graves que ça.

Depuis plusieurs années tu squattais chez un de tes potes. Sauf que les vieux du gars en question en avaient marre et vous ont tout les deux mis à la porte. Cool la famille hein. Bizarrement à partir de ce moment là vous vous êtes totalement perdu de vue. Ou en tout cas lui t'a complètement éjecté de sa petite vie. Pas plus mal au fond, au moins tu savais que tu ne pouvais plus compter sur lui. T'as alors cherché un petit boulot qui ne demandait pas de diplôme particulier et qui accepterait un jeune homme d'à peine dix-huit ans. A côté de ça il te fallait bien un endroit où crécher, et grâce à ta bonne étoile tu connaissais un squat qui portait très bien son nom. C'était une espèce d'ancien entrepôt où résidaient toutes les crapules de la ville. Pendant des jours et des jours tu as fais tout ce que tu pouvais pour te trouver un truc qui te permettrai de mettre un peu de tune de côté, histoire de pas pourrir dans cet endroit. Un mec pas très clean qui dormait dans le local à côté du tien avait bien vu que tu galérais à trouver un emploi et il t'apporta donc... son aide si on peut dire ça comme ça. « Tss. Pauvre naïf va ! Il n'y a aucun vrai 'taff pour les jeunots dans ton genre. … Quoique. Tu m'a l'air d'être pas mal débrouillard, alors j'ai peut être un p'tit quelque chose pour toi mon vieux. » Il t'avait exposé son marché et tu avais tout de suite refusé. Apparemment ça n'avait pas l'air de surprendre le gars qui te répondit que tôt ou tard tu aurais besoin de lui. Bah il avait pas tort. A peine une semaine plus tard une sorte de gang fit son apparition. Ou plutôt son retour d'après ce que les gens de cette bande disaient. L'entrepôt était plus ou moins à eux et à moins d'avoir de l'argent à leur donner, t'avais intérêt à dégager vite fait. Là t'étais dans la de-mer. Donc évidemment tu repensa au gars pas très clean qui t'avais proposé un petit « boulot » que tu finis par accepté. « J'commence quand ? » « Quand j'disais qu'il reviendrait celui-là. On dirait qu'on est pas si borné que ça finalement. Alors, dis-moi en quoi je pourrais t'être utile l'ami ? » Ouais, il se foutait de toi. Il savait très bien pourquoi tu étais là mais disons qu'il savourait le moment. Ce n'était pas tous les jours que Yun Dae Sun demandait de l'aide à quelqu'un. T'avais bien envie de lui répondre du tac au tac. Mais là t'avais besoin de lui, que tu le veuilles ou non. « Le marché. Je viens pour le marché que tu m'a proposé il y a quelques jours. » « Aaaah mais oui bien sûr ! Ce plan-là, je vois, je vois. Bon, je vais pas te faire perdre ton temps avec du blahblah inutile. Moi c'est Marcus et donc, avec qui je vais bosser ? » « … Drew. » « Bon bah bienvenue par ici pt'tit Drew' ! » C'est comme ça que malgré tout tes efforts, tu tomba dans un gros trafic de drogues en tout genre. C'est aussi comme ça que tu commença à en consommer et à enchaîner connerie sur connerie. Vandalisme, dégradations de biens, outrage à agent etc. Et, par la même occasion, tu sombra doucement...


Une loque humaine. Voilà en deux mots ce que tu étais devenu. Tu passais tes journées à dealer, à consommer la moitié de ce que tu étais censé vendre et à multiplier les problèmes en tout genre, surtout avec la justice. Maintenant tu connaissais pratiquement tous les gens du squat' et même si l'endroit était très loin de ressembler à un cinq étoiles, c'était comme si c'était ta toute première famille. Vous vous serriez les coudes et tu étais persuadé qu'eux ne te décevraient pas. T'avais tort, encore une fois. Un jour, les flics ont débarqué dans ton petit trou paradisiaque et c'était pas pour venir fumer la moquette avec vous. Ils ont embarqués pas mal de monde et c'est là que tu as vu que quelque soit la situation, c'est toujours chacun pour sa peau. Ton vieux pote Marcus, en qui tu avais une confiance aveugle, n'a pas hésité à se barrer en solo dès qu'il a entendu le son des sirènes. Quand t'as essayé de l'appeler une fois en lieu sûr, il ne t'a jamais répondu. Message qui ressemblait à un petit « Hasta la Vista mon pote » en quelque sorte. Heureusement pour ta pomme t'avais pensé à te sauver avec tout l'argent que tu avais amassé au fil du temps. Et surtout tu avais été assez intelligent pour te trouver deux-trois taupes aimant assez les pots de vins côté police. Certes ton casier n'était absolument pas vierge mais au moins tu ne risquais pas de te retrouver derrière les barreaux pendants X années. Malgré tout ta vie était loin d'être rose. Même si tu avais assez de tune pour te trouver un appart', il te fallait tout de même un emploi car tes « provisions » ne dureraient pas éternellement. Et puis il restait toujours cette horrible dépendance à la drogue qui te détruisait de l'intérieur. Alors même si ça ne faisait pas que du bien à ton ego, la première chose que tu fis fut te trouver un centre de désintox'. Tu passa des mois interminables là-bas mais ça en valait la peine. Évidemment tu pourrai replonger à n'importe quel moment, mais c'était à toi de gérer les choses. Tu finis par trouver un petit appartement avec colocataires et vécu ta petite vie tranquille. D'ailleurs tu trouvas enfin un véritable boulot. Barman. D'accord ça appartenait toujours au milieu de la nuit et t'étais toujours aussi proche de tout ce qui était stupéfiants et autre saloperies, mais t'avais pas vraiment le choix actuellement. Ouais là tu pouvais enfin souffler un peu mon pote...

Ou pas. Quand on dit que le passé nous rattrape toujours, c'est pas pour rien. Tu te souviens sans doute de ta sœurette adorée, Ae Cha ? Bah devine quoi, tu l'as retrouvé ! Ou en tout cas c'est ce que tu persistes à croire. Si bien que la demoiselle en question commence à se poser des questions elle-aussi. Cette fille n'a bien sûr pas le même nom que ta véritable sœur et pourtant tu es convaincu que c'est bien elle. D'accord elle a le même âge et lui ressemble un tout petit peu niveau physique mais bon. C'sont pas des raisons suffisantes ! Rahlala je la plains en tout cas. Parce que devoir supporter une andouille comme toi ça doit pas être facile tous les jours. A part ça ? Toujours dans le sujet « ton passé qui revient » t'as revu ton idiot de paternel un peu avant cet épisode. T'étais complètement saoul et tout ce que t'as trouvé à faire c'est de lui coller un pain en pleine face. Bah voyons... « ENFOIRÉ !! C'EST D'TA FAUTE SI ELLE EST PARTIT, SI JE LA REVERRAI PEUT-ÊTRE JAMAIS !!! » Le père en question qui n'avait pas revu son fils depuis des années et qui n'avait aucune envie de le revoir fit mine de ne pas le connaître. Enfin, une fois qu'il eu retrouvé ces esprits en tout cas. Il laissa échapper un « Non... je ne connais pas ce jeune homme. » Cette simple phrase suffit à te mettre en rogne et malgré le fait que quelques gars qui passaient par là essayèrent de te retenir tu ne pu t'empêcher de vouloir lui en coller un deuxième. Comme tu pouvais pas bah t'as continué à hurler. « yun dae sun... YUN DAE SUN ! Ton fils mon vieux ! Tu vas peut-être nous dire que t'en as jamais eu hein, C'EST ÇA ?! » Le buffle qui se sentit humilié s'éclipsa le plus rapidement et discrètement possible pendant que toi de ton côté, t'étais hyper-fier d'avoir pu lui mettre la honte. Lui qui n'avait fait que ça depuis toujours, t'humilier encore et encore devant les autres. C'était à ton tour pour une fois et apparemment, ça t'as fait le plus grand bien.





Pikachuu ★

tout d'abord, je tiens à dire que je ne suis pas un monstre puisque je vis en France. sinon dans la vrai vie j'ai 14 chocolats et, sur le forum, je jouerai JB alias. Im Jae Beom des JJ Project. d'ailleurs, j'ai connu stfu par Partenariat, et j'en suis très fière ! je pense pouvoir me connecter environ tous les jours pendant les vacances et plutôt le week-end en période de cours par semaine. par rp, je dois faire environ Hmmm... je peux aller jusqu'à 1500 mots à peu près en moyenne, c'est pas mal, hein ? le mot magique est "what goes around comes around" et, pour finir, voici le mot de la fin :Le design ** Il est magnifique !! Et puis GD & Taeyang (a) Bref. J'aime le design, il est sombre mais pas trop x) & puis le contexte aussi of course. Y a toupleins de possibilités farfelus 8D Sinooon j'espère que je vais vite m'intégrer sur ce fow' et je souhaite bonne chance à la personne qui devra lire mes pavés. Sorryy TuT


Dernière édition par Yun Dae Sun le Ven 2 Nov - 16:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⋄ annyeong haseyo; i'm
Lee Jae Sung

avatar

☆ lovely pawns.
useful in this game of chess.ҩ

Ϟ pseudo : Peanut

MessageSujet: Re: Danette • Si tu deviens un Ange grâce au RedBull Bah moi je te fais Tomber grâce à Axe ! [70%]   Ven 2 Nov - 15:19

Bienvenue o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⋄ annyeong haseyo; i'm
Kwon Ji Na

avatar

☆ lovely pawns.
useful in this game of chess.ҩ

Ϟ pseudo : alysha

MessageSujet: Re: Danette • Si tu deviens un Ange grâce au RedBull Bah moi je te fais Tomber grâce à Axe ! [70%]   Ven 2 Nov - 15:20

JB *o*

Bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Danette • Si tu deviens un Ange grâce au RedBull Bah moi je te fais Tomber grâce à Axe ! [70%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ange gardien
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Poussière d'ange.
» La longue histoire d'un Ange...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: before history, administration's things. :: identity card.-